1 février 2023

tout pour maison

Maison et décoration

L’étude de sol: indispensable pour tout projet de construction

3 min read

Après un dur sacrifice,  vous avez enfin pu construire une maison. Ne commettez pas l’erreur que beaucoup de gens construisent sans étude de sol. Ce n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé. Le sol peut être argileux, sableux, siliceux ou humique. Il est important d’étudier le sol pour déterminer une fondation appropriée pour la pose.

Que comprend une étude de sol ?

Des levés de sol détaillés (également appelés levés géologiques ou levés de terrain) peuvent déterminer la nature du terrain à des profondeurs de plusieurs mètres. Si vous souhaitez construire une maison, il est important de connaître votre budget futur pour la construction des fondations.

Pourquoi faire des études de sol ?

Les études de sol permettent de comprendre les risques naturels susceptibles d’affecter le projet et d’évaluer les aléas dans la zone où l’ouvrage sera construit.

Cela permet de déterminer et d’optimiser les principes sous-jacents qui seront utilisés pour la construction future.

Il révèle également les anomalies de terrain avant le début du projet, évitant les surcoûts importants liés à l’arrêt d’un chantier ou à l’adaptation d’un projet au terrain (par exemple, fondations profondes à créer).

Le projet est assuré et le chef de projet (maître d’ouvrage) peut reprendre la responsabilité de la maîtrise d’ouvrage (architecte ou entreprise) en cas de pépin pendant les travaux. Cela sera fait dans les 10 ans suivant la construction. Suivez le lien étude de sols pour plus d’informations.

Comment se déroule une étude de sol ?

L’analyse de sol effectuée par des firmes d’urbanisme comme Labtech pour déterminer la capacité portante des futures propriétés se fait en plusieurs étapes.

  • Explorer les lieux : cartes géologiques, lieux précédents, adresses, etc…
  • Perception visuelle : utiliser une perceuse ou une excavatrice pour creuser le sol et identifier non seulement l’uniformité du terrain (qui peut consister en un barrage construit il y a 50 ans), mais également la « présence d’eau ».
  • Mesurer la résistance du sol : À l’aide d’un pénétromètre, les experts mesurent non seulement la résistance dynamique du sol, mais aussi la présence de gypse, un minéral acide qui a un effet dévastateur sur le béton.
  • Calcul du frottement : à l’aide d’un pénétromètre statique,
  • Creuser avec un manomètre pour connaître la déformation du sous-sol,
  • Test en laboratoire pour connaître la teneur en argile et en eau du sol.

Quand est ce qu’on fait l’étude de sol et qui en est responsable?

L’enquête au sol sera menée au stade de l’acquisition des terres. Cela vous permettra de mieux comprendre les principales entités géologiques de votre pays et vous aidera à décider des différentes manières de construire.

  • En tant qu’individu, il est recommandé fortement d’embaucher un entrepreneur pour faire une étude géologique. Faites-en un lorsqu’il hésite et demandez à la réalisation du travail de traduire le rapport de recherche.
  •  En tant que constructeur, les études géotechniques que vous menez et réalisez (par exemple en collaboration avec des bureaux d’études) sont une garantie de la qualité des prestations que vous fournissez sans ajouter de surcoût à votre projet.
  • En tant que client, vous avez la possibilité d’informer votre client de la catastrophe naturelle initiale et des coûts supplémentaires qui y sont associés. Les budgets des projets restent maîtrisés, par exemple la construction d’une maison.

En fin de compte, c’est toujours la personne qui paie l’étude de sol, car les constructeurs et les promoteurs ajoutent à l’estimation finale. Les coûts varient d’un bureau à l’autre et peuvent augmenter considérablement votre budget de construction. Mais n’oubliez pas que si les études de sol coûtent cher, la réparation des dommages causés par de mauvaises fondations est encore plus chère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *